MakeUp in World

14 & 15 Juin 2023

Carrousel du Louvre, Paris

Demander un badge
Exposer

Tendances Skincare & Makeup Europe

Des solutions d’emballage durable pour la Beauté

packaging

Dans l’univers de la beauté, les emballages doivent se faire plus durables. Des pistes existent pour réussir cette petite révolution. 

Le contexte est bien connu. Depuis avril 2021, une nouvelle réglementation assez restrictive limite le recours à des emballages plastiques à usage unique. Le décret dapplication de la loi Anti-Gaspillage et pour une Economie Circulaire (AGEC), dit « 3R » — pour Réduction, Réemploi et Recyclage est certes non contraignant et ne fixe aucune interdiction, mais il définit un objectif pour la période 2021-2025 : tendre vers la fin de la mise sur le marché demballages en plastique à usage unique. 

Quand la beauté devance la règlementation

“Face à cette pression règlementaire, les professionnels ont eu raison de prendre les devants, pour être acteurs du changement”, souligne Sabine Durand, Directrice des Rédactions d’Infopro Digital. La Fédération des entreprises de la beauté (Febea) a ainsi lancé un plan daction pour rendre les packagings plus durables dans la cosmétique. Et pour construire son « Plastic Act », la Febea sest associée à The (Re)Set Company, histoire d’aller au-delà des attentes réglementaires. L’enjeu est de taille : si lhygiène-beauté ne représente que 5 % du total des emballages ménagers en plastique, ce matériau représentait encore en 2021 44 % du poids total des solutions mises sur le marché ! 

Emballages durables : c’est aux marques de montrer la voie…

Et les consommateurs dans tout ça ? “Je pense qu’il est important pour les marques de montrer la voie”, explique Françoise Dassetto, Fondatrice d’EFERDAY, une entreprise spécialisée dans l’accompagnement stratégique et créatif de PME Food & Beauté. ”Par exemple, si on fait le choix de la recyclabilité, il faut que l’emballage recyclé soit vraiment meilleur pour l’environnement et communiquer dessus avec clarté”. “Attention toutefois à la schizophrénie des consommateurs qui étaient par exemple très favorables à l’interdiction des pailles en plastique, mais qui n’ont pas vraiment accepté les nouveaux modèles de paille en matériaux recyclés”, fait remarquer Sabine Durand.

packaging

…et d’éduquer le consommateur à la durabilité

Françoise Dassetto, elle, pointe une autre problématique : “Les matériaux de recharge peuvent etre parfois beaucoup plus dommageables pour l’environnement que les matériaux des emballages d’origine. En outre, dans le monde occidental, le consommateur a du mal à concevoir qu’une éco-recharge puisse etre plus chère que le produit de référence. Alors qu’en Asie, cest entré dans les mœurs… les consommateurs sont habitués à payer le surcoût.

Rien n’est figé, si on prend la peine d’éduquer le consommateur et de créer avec lui un environnement teinté d’empathie”, rebondit Sabine Durand. Charge aux marques de réfléchir à leur narration et à la question de la pertinence de l’emballage. Sans perdre de vue le fait que ce qu’on achète avant tout, c’est un produit. La question clé du ratio usage-emballage entre ainsi en ligne de compte. “Selon le temps de consommation d’un produit, notre appréciation sera différente. Ainsi, un emballage dur et volumineux pour un produit de consommation rapide sera perçu négativement”, ajoute la fondatrice d’EFERDAY. En somme, il faut en revenir à l’essence même de l’emballage : servir la cause du produit et continuer à créer de la désirabilité.

Une solution d’emballage durable

Pour ce faire, des solutions existent. Florence Dancoisne est Directrice Générale Europe de KNOLL Packaging, une entreprise spécialisée dans le packaging secondaire. En plus de travailler sur le carton — qui conserve de sérieux atouts, en étant recyclable jusqu’à sept fois —  Knoll propose une solution innovante : knoll Ecoform®. De quoi s’agit-il ? Ce nouveau matériau végétal à base de fibres de bambou — bois qui se renouvelle très vite — et de canne à sucre, est une alternative aux plateformes en plastique thermoformé. Knoll Ecoform™ est 100% biodégradable et peut être moulé, découpé à façon, colorisé et décoré. Une piste parmi d’autres, pour l’industrie de la beauté, de plus en plus tournée vers des solutions d’emballage plus durables.

Vous êtes intéressez et souhaitez en savoir plus ? Découvrez les solutions d’emballage du futur, à l’occasion du prochain MakeUp in Paris, du 16 au 17 juin 2022.